4 conseils pour optimiser votre trésorerie

09 aoû 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Savoir gérer ses flux de trésorerie est absolument essentiel pour la pérennité d’une entreprise. Que vous soyez en début d’activité ou en difficultés financières, il est essentiel de mettre en place une bonne stratégie de gestion de trésorerie.

Image
comment-optimiser-tresorerie-selogerbureauxcommerces
Utiliser un logiciel dédié peut vous faire gagner un temps fou et éviter les erreurs de calcul. ©Rawpixel.com - Shutterstock

Sommaire

Définissez de manière précise vos dépenses incompressibles

Dans une société comme dans la vie, il y a des dépenses qui sont obligatoires et incompressibles. Les connaître de manière précise vous permet de pouvoir prévoir suffisamment de trésorerie chaque mois pour ne pas vous retrouver en cessation de paiement. Cela comprend :

  • Votre loyer ou votre crédit immobilier à rembourser pour la location de vos bureaux ou locaux commerciaux.
  • Vos achats aux fournisseurs et prestataires, qu’il s’agisse de marchandises, de matières premières ou de services.
  • Les charges salariales, comme les salaires, le défraiement ou les primes.
  • Les taxes et impôts (TVA, impôts sur les sociétés, les cotisations foncières des entreprises).
  • Les dépenses de la vie quotidienne de l’entreprise, qu’il s’agisse de logiciels informatiques, de l’abonnement internet et de l’électricité, de l’essence pour les véhicules.
  • Les différentes assurances professionnelles que vous êtes en obligation de souscrire.

Faire ce listing est essentiel pour vous projeter sur plusieurs mois et prévoir en amont les montants nécessaires pour payer tous vos fournisseurs.

Relancez vos clients pour percevoir vos revenus

L’une des premières sources des faillites des entreprises françaises, ce sont non seulement les charges trop élevées mais aussi les clients qui ne règlent pas leurs factures.

Pour éviter ça, ne craignez pas de relancer régulièrement les clients qui ne vous ont pas encore payé. Si l’un de vos clients vous demande des délais pour payer ses factures, dans ce cas, imposez-lui le paiement d'un acompte à la signature du contrat pour que chacun s’y retrouve.

Enfin, montrez-vous compréhensif, mais ferme sur le paiement : ne laissez pas une facture se perdre. Si l’un de vos clients ne vous paye pas depuis trop longtemps, vous pouvez faire les démarches pour le signaler comme étant en cessation de paiement et donc réclamer votre dû auprès du Tribunal de Commerce duquel vous dépendez.

Sauf inscription contraire sur la facture, l’ordre de paiement en France est de 30 jours à réception du document. Passé ce délai, vous êtes en droit de réclamer des pénalités de retard.

Suivez de près la gestion de la trésorerie

Pour vous aider dans le suivi de la trésorerie, de nombreux logiciels comptables sont disponibles à l’achat. Vous pouvez y éditer vos devis et factures, les envoyer, mais également programmer vos mails de relance si une facture n’est pas payée ou un devis n’est pas encore signé. Sur ces logiciels, vous pouvez donc suivre de près vos relances, vos bénéfices, vos dépenses, etc.

C’est une bonne solution pour suivre vos paiements, mais aussi votre production, la gestion de vos stocks et des réapprovisionnements à prévoir, mais également des charges, accidents et potentiels mauvais calculs.

Enfin, en tant que chef d’entreprise, soyez attentif à ce pan de votre société et ce même si vous avez un comptable. Si tel est le cas, demandez-lui régulièrement des points sur la situation financière, une fois par semaine ou toutes les deux semaines, par exemple.

Différents logiciels existent : le très classique Microsoft Excel, Freebe pour les indépendants, Sellsy ou Tréso by iPaidThat pour les entreprises plus importantes... A vous de les comparer.

Faites des économies là où vous le pouvez

Pour optimiser facilement votre trésorerie et sa gestion, il sera intéressant également de regarder là où vous pouvez faire des économies.

  • Traquez les dépenses inutiles : un logiciel qui n’est pas utilisé, des assurances en doublon, surproduction, gaspillage de marchandise ou de matière première…
  • Renégociez vos contrats avec vos fournisseurs, notamment si vous constatez que vous travaillez avec certains depuis longtemps sans aucun geste commercial de leur part ou qu’ils ne vous délivrent pas autant que ce que vous avez signé au préalable.
  • Si besoin, changez de fournisseur pour des prestations ou marchandises moins chères à qualité égale.

Pensez également à revoir votre stratégie commerciale ou votre stratégie de communication afin de faire entrer plus d’argent et être encore plus rentable.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French