Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Malgré la crise, l'immobilier de bureaux d’Aix-Marseille tient bon !

Malgré la crise, l'immobilier de bureaux d’Aix-Marseille tient bon !

La crise sanitaire et la crise économique, qui en découle, ont mis à mal l'immobilier de bureaux. Mais, malgré cela, le secteur économique du pôle Aix-Marseille confirme sa résilience. La demande n’y a diminué que de 4,4 % en 2020, par rapport à 2019.

Malgré la crise, l'immobilier de bureaux  d’Aix-Marseille tient bon !

Sommaire

La demande de bureaux à Aix-Marseille reste presque stable en 2020

Pour les professionnels de l’immobilier, l’impact de la crise financière, découlant de la pandémie de coronavirus, a pu être important, voire très important. Cependant, les chiffres de la métropole d’Aix-Marseille sont presques stables par rapport à ceux de la même période de 2019.

Nexity Conseil & Transaction a observé la demande placée de bureau dans la seconde métropole de France et a constaté que sur les trois premiers trimestres de 2020, la baisse n’était que de 4,4 % en comparaison aux trois premiers trimestres de 2019. Le marché tient bon et ce malgré les mesures de confinement et la mise en place de différents protocoles sanitaires qui ont fortement impacté nos façons de travailler durant l’année, en particulier dans les bureaux et espaces de coworking.

Ce qui est intéressant de noter, c’est que, d’un côté, la baisse des transactions dans l’immobilier de bureaux à Aix-Marseille n’est pas si drastique, mais, sur le marché logistique, il est même très en hausse.

Bon à savoir

Entre les deux communes, c’est à Marseille que la demande est la plus élevée, mais de peu : 52 % des 83 600 m² de surfaces de bureaux disponibles se concentrent dans la cité phocéenne, dont 19 700 m² situés dans le secteur d’Euroméditérranée.

Le marché logistique, lui, voit ses transactions bondir

Avec les deux confinements, qui ont été mis en place en 2020, le e-commerce, le stockage et la livraison à domicile ont été fortement sollicités durant l’année. Les entreprises ont eu besoin, plus encore que jamais, d'espaces de stockage, de transformation, de préparation pour la livraison des millions de colis affretés chez les particuliers. Cela s'est particulièrement ressenti lors de la période du premier confinement, moment pendant lequel de nombreuses sociétés ont créé en urgence des ateliers de confection de masques et de gel hydroalcoolique dans différents entrepôts et locaux logistiques à travers le pays.

Cette nouvelle façon de vivre et de consommer a bien évidemment impacté le marché immobilier logistique, qui a fait un bond. Nexity Conseil & Transaction a, en effet, observé une hausse des transactions d’entrepôts et de locaux d’activité de l’ordre de 78 % de plus que sur la même période (T1 – T3 2020 par rapport à T1 – T3 2019) et ce, toujours uniquement sans la métropole d’Aix-Marseille.

La métropole Aix-Marseille attire les investisseurs

Enfin, autre chiffre intéressant, publié par Nexity Conseil & Transaction dans leur observation du marché de l’immobilier d’entreprise dans la métropole d’Aix-Marseille : sur les trois premiers trimestres de 2020, l’investissement était lui aussi en hausse par rapport à la même période en 2019 et de loin. Les experts Nexity ont noté une hausse très significative des investissements, de 81 % ! En 2020, 480 millions d’euros ont été injectés dans l’immobilier professionnel dans la métropole.

C’est au troisième trimestre que la hausse est la plus marquante. Portés par la reprise des activités du mois de septembre et avant que le couperet du second confinement de novembre ne tombe, les investisseurs se sont fortement intéressés à l’immobilier d’entreprise dans la métropole d’Aix-Marseille. Par rapport à 2019, on note une hausse des investissement de 76 %.

Bon à savoir

Sur le troisième trimestre de l'année, c’est à Fos-sur-Mer que le marché immobilier logistique est particulièrement dynamique. Deux transactions y ont été conclues, pour des locaux de respectivement 56 000 m² et 18 000 m².

Plus de conseils :