Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quelle est la différence entre un fonds de commerce et un local commercial ?

Quelle est la différence entre un fonds de commerce et un local commercial ?

Avant de vous lancer dans votre projet de commerce, il vous faut maîtriser le vocabulaire lié à votre prochaine activité. Fonds de commerce, local commercial : quelles sont les différences ?

Quelle est la différence entre un fonds de commerce et un local commercial ?

Sommaire

Un local commercial est un bâtiment à exploiter

Le local commercial ne représente qu’un élément physique, contrairement au fonds de commerce, qui est composé d’éléments matériels et immatériels.

En effet, le local commercial est en réalité un bâtiment que vous pouvez exploiter quel que soit votre projet : vous n’avez pas besoin d’acheter un fonds de commerce pour le louer, vous pouvez créer le vôtre en amenant vos idées, vos installations, votre matériel… Bref, tout ce dont vous avez besoin pour exercer votre activité commerçante. Vous n’êtes d’ailleurs pas obligé d’acheter un local commercial pour vous installer, il est également possible de le louer à un propriétaire.

Mais si vous êtes à la recherche d’un investissement, sachez que vous pouvez acheter un local commercial comme un bien immobilier classique, et le louer à un commerçant cherchant à s’établir.

Bon à savoir

Le loyer d’un local commercial se basant sur la rentabilité de l’affaire et l’emplacement, vous pouvez même acheter un bien déjà loué pour être sûr de vous assurer un bon rendement locatif.

Le fonds de commerce est composé d’éléments matériels et immatériels

Dont potentiellement, le local commercial ! Si aucun texte de loi ne définit précisément ce qu’est un fonds de commerce, on trouve dans les jurisprudences l’explication suivante : « l’ensemble d’éléments corporels (marchandises, matériel, etc.) et incorporels (clientèle, compétences du personnel, droit au bail, nom commercial, etc.) affectés à l’exploitation d’une activité commerciale ou industrielle ».

Ce qui définit le fonds de commerce, c’est justement le fait qu’il soit composé indissociablement d’éléments matériels (boutique, matériel de caisse…) et immatériels (logo, clientèle…). Le local commercial est donc en même temps cédé que le droit d’exploitation : vous reprenez le commerce dans son entièreté.

Bon à savoir

Il est également possible de louer son fonds de commerce en le passant en « gérance ». Dans ce cas, vous, propriétaire, devenez passif et ne recevrez que des loyers.

Faut-il acheter un local ou un fonds de commerce pour votre projet ?

Cela va dépendre justement de votre projet et de vos ambitions :

  • Si vous souhaitez investir dans un bien immobilier afin de le louer et de vous assurer un rendement rapide et élevé, dans ce cas, tournez-vous vers l’achat d’un local commercial, potentiellement vers l’achat d’un local commercial déjà occupé par une affaire florissante — le budget sera plus élevé de base, mais vous vous assurerez une certaine sécurité financière.
  • Dans le cas où vous êtes un commerçant à la recherche d’un endroit dans lequel vous établirez votre prochain projet de boutique, de restaurant, de salon de thé ou de commerce de proximité, mais que vous avez vos propres idées, et souhaitez créer de toute pièce un nouveau concept, achetez ou louez un local commercial nu que vous occuperez.
  • Pour un projet de reprise d’une affaire qui marche déjà, parce que vous désirez vous lancer dans le commerce mais que vous ne tenez pas à créer un nouveau concept ou que vous n’avez pas d’idée particulière, ou alors parce que vous souhaitez investir, vous pouvez vous tourner vers un projet d’achat de fonds de commerce, à exploiter vous-même ou à faire exploiter par un tiers via un contrat de location-gestion.
Bon à savoir

Quel que soit votre projet, vous pouvez consulter toutes nos offres de locaux commerciaux à vendre et à louer et nos annonces de fonds de commerce à céder sur notre rubrique recherche.

Plus de conseils :