Comment créer un site pour ma boutique ?

14 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Aujourd’hui, difficile de faire du commerce sans passer par la case e-commerce. L’avantage, c’est que c’est devenu très facile de créer un site internet. On passe en revue les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Image
comment-creer-site-internet-boutique-selogerbureauxcommerces
Ouvrir une boutique en ligne, c'est comme ouvrir une seconde boutique : vous devrez y gérer stocks, commandes et mises à jour. ©GaudiLab - Shutterstock

Sommaire

Quel type de site ouvrir pour mon magasin ?

Les entrepreneurs à la tête d’un magasin optent souvent pour l'ouverture d'une boutique en ligne. Cela permet de créer un autre canal de vente pour les produits proposés dans l'établissement physique, de gagner une nouvelle clientèle et, dans les meilleurs cas, de faire grossir de plus en plus l’entreprise et son chiffre d’affaires.

Cependant, il faut savoir que même si la e-boutique permet de nombreuses choses bénéfiques pour la société, en revanche, cela coûte du temps et de l’argent. Car un site, c’est comme ouvrir une seconde boutique : vous devrez gérer les stocks, les commandes, les livraisons ou les retraits en click and collect, y intégrer les nouveautés, veiller à ce qu’il marche correctement… Bref, c’est un travail à temps plein et dans lequel il faut être à l’aise ! Vous devrez donc potentiellement embaucher une personne dédiée à votre site au bout d’un certain temps.

Si vous n’avez pas le temps et que vous n’êtes pas encore convaincu de vouloir créer un site marchand, alors vous pouvez opter pour un site vitrine, qui vous permettra d’être référencé sur les moteurs de recherche, mais également de présenter votre univers, vos produits, vos catalogues, vos services, vos adresses, etc.

Pensez aussi à créer une page sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Google My Business…), qui permet, également, de vous faire connaître et d’être visible sur Internet.

Comment créer un site marchand pour votre boutique ?

Si vous souhaitez créer une boutique en ligne pour votre marque, sachez qu’il existe deux solutions principales.

Premièrement, vous pouvez créer votre site via un hébergement clé-en-main sur un site-mère, sur ce que l’on appelle un SaaS (« Software as a Service » en anglais), comme ce que propose Shopify (le plus connu) ou encore WiziShop, Wix, Jimbo… L’avantage, c’est que vous pouvez tout créer vous-même de A à Z.

Cela demande un peu de prise en main mais pas de compétences particulières. En revanche, si vous n’avez pas le temps ni l’envie de vous occuper de cela, vous pouvez le déléguer à un prestataire externe ou à l’un de vos employés.

Autre solution : opter pour la création d’un site de A à Z par un spécialiste. Pour cela, vous devrez faire appel à la fois à un développeur web mais aussi à un designer pour créer une e-boutique qui fonctionne et qui respecte votre univers. Cela vous coûtera plus cher, mais vous aurez un site unique, qui ne dépend pas des SaaS et de leurs bugs potentiels.

Enfin, quoique vous choisissez, notez que la création d’un site s’accompagne de la rédaction et de la création de fiches pour chaque produit, de mettre à jour régulièrement vos stocks, de gérer les commandes et les retraits, etc.

Vous pouvez embaucher des personnes en freelance pour les charger de ces missions, en dégageant un peu de budget bien sûr.

Quelles mentions doivent apparaître sur votre site ?

Une boutique en ligne est l’extension virtuelle de votre entreprise. De ce fait, vous devez obligatoirement créer des pages dédiées pour :

  • Les mentions légales comprenant la raison sociale, forme juridique, adresse de votre boutique physique ou de votre siège social, le montant du capital social, votre identité, une adresse mail et un numéro de téléphone, le nom du responsable de la publication, votre numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés, votre TVA et les coordonnées de l’hébergeur du site.
  • Les Conditions Générales de Vente (CGV), qui doivent comprendre les prix en euros TTC, les frais et les délais de livraison, les modalités de paiement, la politique de retour et de remboursement, le droit de rétractation, etc.

Vos prix ne doivent pas être seulement inscrits dans vos CGV, mais également sur chaque fiche produit. Les frais de livraison doivent être affichés clairement avant tout passage de commande.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French