Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quels avantages à intégrer une couveuse d'entreprises ?

Quels avantages à intégrer une couveuse d'entreprises ?

Intégrer une couveuse d’entreprises est une solution intéressante si vous avez une idée de société, mais que vous souhaitez la tester avant de vous lancer pleinement dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale. Voici les 5 avantages à intégrer ce type de structure.

Quels avantages à intégrer une couveuse d'entreprises ?

Sommaire

En intégrant une couveuse d’entreprises, vous testez votre idée

Le premier avantage à intégrer une couveuse d’entreprises (que l’on appelle aussi « incubateur ») est que vous allez pouvoir tester votre idée de société. En effet, si vous n’êtes pas sûr du bien-fondé ou de la pérennité de votre projet, vous inscrire dans ce type de structure pourra vous permettre de voir au quotidien et face à un public aussi expert qu’impartial sur la création d’entreprise, mais également face à de potentiels clients, si votre idée et votre approche sont les bonnes ou si vous devez les retravailler.

Ainsi, vous pourrez réajuster et/ou affiner votre ciblage, votre manière de procéder ou votre concept en fonction des retours que les accompagnateurs dédiés à votre projet vous feront.

Bon à savoir

Lorsque vous faites partie des « couvés », l’incubateur vous prête son n° SIREN : vous pouvez alors réaliser votre prestation et la facturer à vos premiers clients sans pour autant être déjà une entreprise. Cela vous permet de tester « sur le terrain » votre projet.

Intégrer une couveuse d’entreprises vous fait accéder à diverses formations

Au-delà de tester votre concept en tant que tel, intégrer un incubateur d’entreprises vous permettra de vous exercer au métier de chef d’entreprise. En effet, être un créateur de société, ce n’est pas seulement élaborer un concept. Vous devrez arborer de multiples professions en une seule, et être au four et au moulin, car vous ne serez pas en capacité au début d’embaucher des salariés.

Vous ferez donc un travail à la fois de commercial, de chef de projet, de comptable, de gestionnaire administratif… Aussi, le but étant bien sûr d’un jour développer votre structure, vous devrez également apprendre le management ou les différents métiers appartenant aux ressources humaines.

En intégrant une couveuse, vous pourrez vous exercer à tout cela et devenir polyvalent facilement et rapidement, via différentes formations et logiciels, facilement accessibles dans ce type de structure.

Vous bénéficiez d’un accompagnement individuel

En plus des formations qui sont mises à votre disposition, en intégrant un incubateur, vous allez pouvoir bénéficier d’un accompagnement individuel et privilégié. Un conseiller/formateur sera en effet dédié à votre projet et à son développement, mais également pour répondre à toutes vos questions et vous aiguiller dans vos choix. Celui-ci apprendra à vous connaître autant que votre projet : votre personnalité, votre formation et vos expériences professionnelles. Cela lui permettra de vous aider au mieux à développer votre entreprise, à vous former, afin d’être autonome et rentable le plus rapidement possible.

Non seulement vous n’êtes pas seul dans votre projet de création de société, mais en plus vous bénéficiez d’un accompagnement de choix : celui d’un professionnel expert dans le conseil aux jeunes entrepreneurs.

Bon à savoir

En moyenne, le passage en couveuse d’entreprises s’étale sur 1 an et demi, parfois plus, parfois moins. Sachez que plus votre arrivée dans celle-ci est récente, plus votre suivi individuel est renforcé. Le but étant ensuite de vous faire gagner en autonomie au fil des mois.

Faire partie d’un incubateur limite les risques d’échec

Comme vous êtes accompagné au quotidien et que vous avez accès à de nombreuses formations tout au long de votre passage au sein de l’incubateur d’entreprises, vous limitez vos risques d’échec. C’est intéressant à savoir lorsque l’INSEE nous indique que 25% des entreprises échouent lors de leurs 2 premières années d’existence et 49,5% des autres échouent ensuite dans leurs 5 premières années.

De plus, comme vous n’êtes pas encore une structure légalement créée lorsque vous vous inscrivez dans une couveuse d’entreprises, vos indemnités de chômage sont maintenues, sans conditions. Vous ne vous trouverez donc pas sans aucune ressource.

Bon à savoir

En entrant dans un incubateur, vous signerez le CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise) qui vous permet de conserver vos droits et revenus antérieurs, tout le long de votre accompagnement.

Vous développez un réseau avant même de créer votre entreprise

Le dernier avantage, et non des moindres, à intégrer une couveuse d’entreprise est que vous allez pouvoir bénéficier d’un réseau, alors que votre structure n’existe pas encore légalement.

En effet, au sein d’un incubateur, vous allez non seulement rencontrer des conseillers et formateurs aux profils intéressants, mais également d’autres jeunes entrepreneurs qui fourmillent d’idées, comme vous. Cela va vous permettre de vous construire un réseau solide dès vos débuts, pour commencer à trouver des partenaires ou des clients potentiels.

Plus de conseils :