Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

7 étapes clés pour ouvrir une franchise !

7 étapes clés pour ouvrir une franchise !

Devenir franchisé, c’est une bonne solution pour créer son entreprise tout en profitant du rayonnement d’un grand groupe. Si cette aventure vous tente, voici les 7 étapes à suivre pour démarrer la vôtre

7 étapes clés pour ouvrir une franchise !

1. Avant d’ouvrir une franchise, faites un point global sur votre projet 

Bien sûr, si vous êtes en train de consulter les étapes pour sauter le pas afin d’ouvrir une franchise, c’est que vous avez déjà un projet en tête. Cependant, une aventure entrepreneuriale doit se faire en toute connaissance de cause, en ayant fait un point préalable sur votre future entreprise, vos choix et vos capacités. Avant de vous lancer, faites un petit bilan : 

  • Avez-vous déjà choisi le secteur d’activité dans lequel vous souhaiteriez évoluer en franchise ? Restauration, alimentaire ou encore immobilier ? 
  • Avez-vous choisi le groupe pour lequel vous souhaiteriez évoluer ? Hésitez-vous entre un ou plusieurs du même secteur ? Pourquoi ?
  • Avez-vous les compétences professionnelles pour ouvrir cette franchise et appartenir au secteur d’activité choisi ou serait-il judicieux de vous former au préalable ?
  • Souhaitez-vous, au départ, faire cavalier seul ou devez-vous embaucher directement du personnel ?

Une fois que vous avez fait le tour de votre projet et balayé vos interrogations, vous pouvez commencer à rentrer dans le concret et amorcer la mise en route.

2. Définissez votre budget dédié à votre projet de franchise

Il est assez rare d’avoir un budget illimité pour créer son entreprise. De fait, il vous faudra, en seconde étape, définir votre capital de départ pour ouvrir votre franchise. De plus, les franchiseurs n’autorisent pas toutes les candidatures pour ouvrir un nouveau magasin, restaurant ou local. Il faut montrer patte blanche et donc payer des droits d’entrée dans le réseau, ainsi que des charges telles que des redevances publicitaires ou de fonctionnement. Les montants variant selon les groupes, nous vous invitons à vous renseigner auprès des enseignes qui vous intéressent afin de faire un tableau comparatif. 

Bon à savoir

N’oubliez pas d’ajouter à votre budget le coût mensuel de la location de votre local d’activité et les charges salariales estimées. Pensez également à ajouter à votre tableau budgétaire votre apport financier personnel, d’éventuels investisseurs (vos proches ou une banque), des aides de l’Etat (via Pôle Emploi et les aides à la création ou reprise d’entreprises), etc.

3. Élaborez un business plan et réalisez une étude de marché 

Une stratégie efficace vous permettra de ne pas vous lancer à corps perdu dans un projet qui peut être à la fois chronophage et anxiogène. Une ambition entrepreneuriale n’est pas à prendre à la légère et la mise en place d’un business plan et d’une étude de marché sont donc essentiels. Rassemblez les informations suivantes : 

  • L’état du marché : est-il en croissance ou en décroissance ?
  • Le marché est-il plutôt occupé par des indépendants ou des franchises ? 
  • L’état du groupe franchiseur auquel vous souhaitez appartenir : est-il en bonne santé ? Souffre-t-il d’une mauvaise réputation ou a-t-il récemment essuyé un bad buzz ? Où se place-t-il en notoriété spontanée et assistée ?
  • La concurrence : qui sont les principaux autres acteurs du marché ? Quelle est leur différenciation par rapport au groupe auquel vous souhaitez vous rattacher ?
  • Où se placent géographiquement vos concurrents dans le quartier, la ville où vous projetez de vous implanter ?
  • Jusqu’où va la zone de chalandise à laquelle votre commerce appartiendra ? Comment pouvez-vous vous l’approprier ?

Une fois que cela est fait, vous pourrez vous servir de votre étude pour démarcher d’éventuels investisseurs.

4. Trouvez un local pour votre commerce ou restaurant franchisé

Pour trouver l’endroit idéal pour ouvrir votre franchise prenez en compte le quartier et sa fréquentation, les concurrents, le loyer mensuel, l’état des locaux mis à disposition à cet endroit, etc. Attention, consultez également les contraintes et prérogatives éventuelles du groupe franchiseur à propos du local, certaines marques mettant en place un cahier des charges précis.

5. Choisissez votre statut juridique

Certes franchisé, vous n’en restez pas moins un travailleur indépendant. Vous devrez donc créer un statut pour votre structure. SARL, SA, SAS/SASU, SNC ou encore micro-entrepreneur… Nous vous conseillons de vous renseigner sur les différents statuts existants en vous faisant aider par un expert juridique, qui saura vous aiguiller selon votre situation personnelle et professionnelle.

Bon à savoir

Pour éviter toute erreur, n'hésitez pas à vous faire aider par un professionnel : avocat, conseiller juridique ou notaire.

6. Signez votre contrat : vous êtes officiellement franchisé !

Le contrat de franchise n’est pas soumis à une réglementation différente de celle d’un contrat commercial classique. Il est donc de formulation libre, établi par le groupe franchiseur que vous avez choisi de rejoindre. Celui-ci peut donc y ajouter des clauses spécifiques à son image et son activité : uniforme, pratiques commerciales, management… et, une fois qu’il est signé, vous faites officiellement partie du groupe !

7. Ouvrez votre franchise

La dernière étape est évidemment l’ouverture de votre boutique ou restaurant. Sachez que cela ne se fera pas en solo, puisque le franchiseur est souvent très présent lors de l’ouverture d’un nouveau local, afin d’aider le franchisé à prendre ses marques et le guider dans cette nouvelle aventure.