Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Micro-entrepreneur, EURL : comment louer un bureau individuel ?

Micro-entrepreneur, EURL : comment louer un bureau individuel ?

Pour recevoir vos clients, pour vous créer un environnement professionnel ou pour avoir plus de place pour vos dossiers, louer un bureau individuel peut être une solution intéressante si vous êtes un micro-entrepreneur ou une EURL.

Micro-entrepreneur, EURL : comment louer un bureau individuel ?

Sommaire

Consultez les annonces de petites surfaces ou de bureaux à partager

Pour un bureau individuel, à moins que vous ayez un budget très conséquent à allouer à ce poste de dépense, regardez bien sûr les annonces de petites surfaces. Pour une personne seule, une surface de 8 m² sera tout à fait suffisante, notamment si vous souhaitez recevoir un client à la fois.

Scrutez donc les annonces de bureaux individuels pour trouver votre bonheur : les prix mensuels varieront du simple au double en fonction de votre localisation.

Si vous souhaitez rejoindre une structure dans laquelle différents professionnels sont déjà installés, vous pouvez louer un bureau dans un espace de coworking ou dans un complexe de bureaux plus grand. Attention, cependant, les places sont encore plus précieuses aujourd’hui, à cause des règles de distanciation sociale.

Bon à savoir

N’oubliez pas qu’avec les règles de distanciation  sociale établies depuis le déconfinement par le gouvernement, vous devrez prévoir 4 m² par personne. Si vous souhaitez recevoir deux personnes à la fois dans votre bureau, prévoyez plutôt 12 m² plutôt que 8.

Quels avantages y-a-t-il à louer un bureau individuel ?

Lorsque l’on est micro-entrepreneur, il y a certains axes de profession qui n’exigent pas de s’installer dans un bureau, qu’il s’agisse des métiers du digital, de certains intermittents du spectacle ou de différents postes de consultant. Cependant, il peut être compliqué pour un professionnel d’exercer de chez lui : on n’a pas toujours les moyens d’avoir un vrai bureau, de se consacrer de l’espace dans le foyer ou, pour d’autres, il peut être compliqué de se concentrer au sein du domicile.

Louer un bureau individuel permettra donc d’accéder un espace dédié entièrement à l’exercice de sa profession, mais également de recevoir des clients, de stocker des dossiers ou du mobilier professionnel qui prennent de la place à la maison. 

Pour ce qui est du bail, généralement, il s’agira d’un bail professionnel, mais si vous choisissez une location courte dans un complexe de bureaux, vous pourrez signer un sous-bail de courte durée.

Bon à savoir

En fonction de votre budget et de vos besoins, sachez qu’il est possible de louer des bureaux à la journée, à la semaine, au mois, à l’année… Les conditions sont bien plus souples aujourd’hui, pour faciliter la vie des petits entrepreneurs !

EURL, micro-entrepreneur : faut-il domicilier son entreprise à son bureau ?

Il n’existe aucune interdiction pour des statuts EURL ou de micro-entrepreneur à avoir la même adresse pour l’entreprise et le domicile privé, à condition que vous n’exerciez pas une profession exigeant que vous receviez du public régulièrement, comme c’est le cas des professions libérales (métiers de la santé, du droit…). Excepté si vous faites une demande en mairie, il vous faudra donc domicilier votre entreprise à votre cabinet et non chez vous.

Pour des métiers n’exigeant pas la location d’un bureau ou la réception de tierces personnes, vous pouvez donc domicilier votre micro-entreprise ou EURL chez vous, à condition qu’aucune clause dans votre bail de location ne s’y oppose, si vous êtes locataire de votre logement.

Plus de conseils :